Loading…

Bienvenue à Carcès

Ressourcez-vous

en pleine nature

Carcès

Contact

31, rue Maréchal Foch
83 570 CARCES
04 94 04 50 14
Envoyer un e-mail

Liens utiles

  • Logo Conseil Départemental du Var
  • Logo région Sud
  • Logo Provence Verte - Verdon
  • Logo Cap Provence Verte


Intervention de Monsieur le Maire du 20 Mai 2020

Mes chers Carçois
 
LE 11 MAI DERNIER A EU LIEU LE DÉCONFINEMENT !!!
 
Un peu plus d’une semaine s’est déjà écoulée…
L’occasion de faire un point sur cette première semaine de déconfinement…
 
- CE QUI A CHANGÉ
 
• Les marchés hebdomadaires du mercredi et du samedi ont repris.
Avec port du masque obligatoire.
• Les services publics municipaux et l’Hôtel de Ville reçoivent à nouveau du public
• La médiathèque a mis en place un « drive » depuis le 14 mai.
• Les promenades en forêt sont à nouveau autorisées depuis le 11 mai.
• Les promenades aux bords du lac sont également autorisées en restant sur le chemin communal.
• Mais pour l’instant la pêche sur le barrage de Carcès reste interdite, le Préfet n’ayant toujours pas répondu à ma demande de dérogation
 
- LE CHANGEMENT LE PLUS IMPORTANT EST LE RETOUR À L’ÉCOLE DES ENFANTS , basé sur le volontariat des parents
 
En accord avec les Directrices des écoles maternelles et élémentaires et après avoir consulté les autorités préfectorales et académiques, j’ai décidé de différer cette ouverture d’une semaine.
 
Nous avons pris le temps de préparer ce rendez-vous pour que la rentrée se passe dans les meilleures conditions possibles.
 
Le principe d’une rentrée progressive sur le Lundi 18 et Mardi 19 a été acté, permettant à l’ensemble du corps enseignant d’accueillir les enfants dans un climat plus serein et avec un maximum de prudence.
 
Depuis le Lundi 18 Mai, aux côtés des enseignants les services municipaux ont été déployés pour accompagner la rentrée, pour assurer la garderie du matin comme du soir, la garderie du mercredi, pour accompagner les enfants l’après-midi. Et enfin sécuriser la restauration scolaire
 
Ce lundi 18 Mai, 14 élèves sont retournés sur les bancs de l’école maternelle avec 3 enseignants sur 4 ; pour l’école élémentaire c’est 40 élèves qui se sont retrouvés mardi avec 8 enseignants.
 
- CE QUI N’A PAS CHANGÉ
 
• La distribution de masques continue
Depuis le 17 Mars, soit dès le début du confinement, la Municipalité a donner tout le stock de masques FFP2 et chirurgicaux dont elle disposait au personnel soignant et au personnel de l’EHPAD.
 
Dans les jours suivants, une distribution de masques gratuits a été mise en place et continue encore aujourd’hui chaque jour de 10h à12h à la médiathèque.
 
A ce jour, plus de 3000 masques coton homologués et près de 4000 masques chirurgicaux ont été distribués, sans compter les masques fait par toutes couturières bénévoles et les visières qui ont également été fabriquées et distribuées à ma demande.
Cette distribution se poursuivra le temps qu’il le faudra.
 
J’en profite pour dire à nouveau un grand MERCI à toutes celles et ceux qui ont contribué à la mise en place de l’opération « un masque gratuit pour chaque carçois »: les couturières, les découpeuses et tous les bénévoles et les employés municipaux volontaires
 
• La distribution alimentaire continue et je tiens à remercier encore une fois et à saluer l’engagement de tous les acteurs dans ce domaine : Adjoints, association, bénévoles, agents communaux, etc…
 
Encore un exemple très symbolique çà ce sujet
 
Samedi 16 Mai, c’est plus de 50 foyers (soit 102 personnes) qui ont bénéficié de la distribution de paniers grâce à l’action continue de Madame EINAUDI Adjointe aux Affaires Sociales et Présidente du CCAS, de l’association « Vivre Ensemble En Provence » et de tous les bénévoles.
 
En cette période difficile où souvent les plus démunis sont les plus touchés, j’ai personnellement tenu à renforcer cette aide et j’ai alloué une dotation complémentaire en denrées sèches afin de compléter les paniers de chaque bénéficiaire.
 
• La pratique de sports collectifs reste interdite, le stade reste donc fermé
 
• Malgré notre activité incessante face à l’épidémie, LA VIE DE LA COMMUNE DOIT SE POURSUIVRE ET NOS PROJETS DOIVENT AVANCER !
IL NE SERAIT RIEN DE PIRE QUE DE NE RIEN FAIRE !!
 
• Au stade: l’éclairage des tennis est terminé et nos équipes, avec une entreprise locale, réalisent un agrandissement de la voirie d’accès au parking du complexe sportif ainsi que l’éclairage complet, pour la sécurité des véhicules et des piétons.
 
• Le projet du Centre Administratif Intercommunal avance et je me charge personnellement de la demande de fonds de concours 2020 auprès du Vice-Président de l’Agglomération chargé des Finances…. et ainsi qu’auprès de Président du Conseil Départemental et du Président Régional
 
ET MAINTENANT DEUX TRÈS BONNES NOUVELLES POUR L’AVENIR DE CARCÈS
 
- Je sais que beaucoup de personnes sont en attente d’un logement sur Carcès, depuis des années, voire des décennies pour certains.
L’attente a été trop longue et vous m’avez fait part de votre découragement devant cette impossibilité de se loger décemment avec des loyers abordables, et je ne parle même pas de votre rêve d’accéder à la propriété inatteignable jusqu’à aujourd’hui…
Beaucoup d’entre vous m’ont fait part de leur envie de quitter les rues étroites, sombres, et surtout sans aucune place de parking au centre-ville; et bien souvent avec des loyers exorbitants pour des revenus modestes.
 
Eh bien, c’est en pensant à vous et à tous ceux dont le rêve d’accession à la propriété semblait inimaginable, que je vous annonce aujourd’hui que l’EPFR PACA a entièrement validé de la convention pré opérationnelle d’intervention foncière avec le droit de préemption et se porte acquéreur du site des anciennes distilleries DEULEP en entrée de ville.
 
C’est pour moi un honneur d’avoir mené à terme ce dossier et d’avoir obtenu les financements pour l’acquisition à travers cet Établissement Public Foncier Régional qui va garantir le développement économique de notre territoire de la Provence Verte, et Carcès sera un village moteur pour relancer l’emploi ainsi que le BTP qui en a bien besoin.
 
- La deuxième très bonne nouvelle est le changement de cadre juridique dû à l’État d’Urgence concernant la gestion des collectivités et les pouvoirs conférés au Maire.
- En effet la Loi du 23 mars 2020 n°2020-290 a prévu pour faire face à l’épidémie de COVID-19 un certain nombre de dispositions pour permettre aux Collectivités territoriales et aux Établissements publics locaux de continuer leurs activités pendant la durée de l’état d’urgence sanitaire, en assouplissant notamment certaines règles de fonctionnement.
 
- L’ordonnance numéro 2020–391 du 1er avril qui a été prise en application de l’article 11 de la loi du 23 mars 2020, vient compléter et préciser les modalités de fonctionnement de ces personnes morales de droit public à compter du 2 avril 2020.
 
- Cette Loi et cette ordonnance entraîne une délégation de pleins pouvoirs pour les exécutifs locaux L’article 1er de l’ordonnance confie de plein droit aux exécutifs locaux, sans qu’une délibération ne soit nécessaire, les attributions que les assemblées délibérantes peuvent habituellement leurs déléguer.
 
- Pour les maires, ils disposent de toutes les compétences mentionnées au1°, 2°et du 4° au 29° alinéas de l’article L.2122–22 du CGCT que le conseil municipal lui a délégué.
 
- De plus il procède à l’attribution des subventions aux associations et peut garantir les emprunts par simple décision.
 
Il résulte des dispositions de l’ordonnance numéro 2020–391 que les anciennes délégations accordées aux maires sont caduques et remplacées par les dispositions de plein droit de l’ordonnance précitée.
 
C’est donc avec une satisfaction non dissimulée que je vous annonce que la convention tripartite d’IMPULSION- RÉALISATION entre l’EPFR, la Communauté d’Agglomération Provence Verte, la Commune et l’aménageur UNICIL (1% logement ou 1% patronal dont l’objet est d’accorder des aides aux primosacc-édants), vient d’être validée par l’EPFR.
 
En conséquence, j’ai décidé, dès ce jour, de signer la convention précitée, d’acquisition de terrain et réalisation de 43 logements avec parking public gratuit, espace vert et accès à la rivière sur le site du pont d’Argens.
 
Aujourd’hui, en cette veille de Jeudi de l’Ascension, très symbolique pour moi, et Monsieur le Curé ne m’en voudra certainement pas, si j’emploie ce jeu de mot : « Carcès continue son ascension ! » et confirme son changement total de paradigme.
Chères Carçoises, chers Carçois, Comme vous le voyez autour de vous, la vie reprend petit à petit son cours normal.
MAIS aujourd’hui je tiens à vous rappeler que conformément à l'avis du comité de scientifiques, l’État d’urgence sanitaire est prolongée jusqu’au 10 juillet 2020.
Je vous rappelle qu’il tient du bon sens de chacun de continuer à respecter les gestes « barrière » et de porter autant que possible le masque dans l’espace public, afin de limiter la propagation du virus.
Rappelons le, même si les chiffres sont encourageants, le virus est toujours présent sur notre territoire. MALHEUREUSEMENT
 
Je compte donc sur votre civisme pour profiter de notre village durant les beaux jours qui arrivent, mais sans oublier de vous protéger.
MERCI DE M’AVOIR ECOUTE et VOUS POUVEZ COMPTER SUR MOI
 
Je vous remercie, à bientôt
 
vous pouvez voir cette intervention en vidéo sur le lien suivant: